Bienvenue
Vous voici sur le point de franchir la frontière d'un territoire qui n'a pas fini de livrer ses richesses insoupçonnées, le continent de la science-fiction et du fantastique québécois. Ce continent a ses institutions, ses maîtres, ses moyens de communication, ses foyers d'animation et ses lecteurs, nombreux. Ce site présente l'une de ses institutions, la corporation Passeport pour l'imaginaire, qui travaille à la mise en valeur et au développement de cette terra incognita que sont la science-fiction, le fantastique et la fantasy.

Dave Côté, lauréat du prix Jacques-Brossard 2019
06-05-2019

Sherbrooke, 4 mai 2019 - Dave Côté remporte le prix Jacques-Brossard de la science-fiction et du fantastique québécois 2019 avec la publication d'une quinzaine de nouvelles. Il encaisse ainsi la bourse de 3 000 $ associée au prix. Élisabeth Vonarburg et Luc Dagenais étaient les autres finalistes.

Le jury a voulu reconnaître les exceptionnelles qualités littéraires démontrées par le lauréat, autant dans le recueil Nés comme ça publié par les éditions Les Six Brumes que dans les deux textes parus en revue, « Ma station de métro » (Solaris 206) et « Dans un bol » (Brins d'éternité 50). Ses univers singuliers, ses personnages hors normes, l'absurdité assumée de ses propositions, la diversité de son inspiration, tous ces aspects ont à la fois déconcerté et séduit les jurés. En plus d'être divertis, ces derniers ont hautement apprécié que, d'un récit à l'autre, Dave Côté les entraîne en territoire inconnu. Ses intrigues campées dans l'insolite évoluent pourtant avec une implacable logique et respectent une trame psychologique aussi habile que convaincante. Sa remarquable originalité, qui n'a rien de faux ni d'emprunté, se déploie dans un chatoiement de vibrations, de couleurs et de climats.

Aussi, parmi les 51 auteures et auteurs en lice, le jury a distingué la candidature d'Élisabeth Vonarburg qui, avec sa trilogie de fantasy historique Les Pierres et les roses, ajoute une pièce monumentale à une œuvre très riche. À l'exact opposé, c'est au moyen d'une seule nouvelle, « La Déferlante des Mères », déjà gagnante du prix Solaris 2018, que Luc Dagenais a retenu l'attention des membres du jury.

 

 
Les finalistes du Prix jeunesse des univers parallèles 2020
01-05-2019

Le comité de sélection du Prix jeunesse des univers parallèles 2020 a retenu comme finalistes Le Programme de Sandra Dussault (Éditions Québec Amérique), Nozophobia de Mathieu Fortin (Bayard Canada) et Anna Caritas tome 1 : Le Sacrilège de Patrick Isabelle (Les Malins). Ces trois romans sont proposés en lecture aux élèves du premier cycle du secondaire pour l'année scolaire 2019-2020. Le lauréat du prix est choisi par un grand jury réunissant quelques centaines d'élèves qui votent pour leur roman préféré.

Le comité était composé de Marie-Claire Giroux, enseignante de français à l'école La Camaradière, à Québec, d'Ève Patenaude, auteure jeunesse, et de Gisèle Nadeau, bibiliothécaire dans le réseau des bibliothèques de la Ville de Québec. Le choix des finalistes a été fait parmi 21 romans admissibles.

  Anna Caritas.jpegProgramme.jpegNozophobia.jpeg

 
Véronique Drouin remporte le Prix jeunesse des univers parallèles 2019
17-04-2019

Québec, 10 avril 2019. – C'est l'auteure sherbrookoise Véronique Drouin pour son roman fantastique Cassandra Mittens et la touche divine (Éditions Québec Amérique) qui a remporté le Prix jeunesse des univers parallèles 2019. Avec en toile de fond le Montréal de la fin du XIXe siècle qu'elle fait revivre avec une foule de petits détails, elle met en scène une héroïne forte, Cassandra.jpgCassandra Mittens, qui doit discerner les faux amis des vrais dans son entourage afin que sa touche divine (sa capacité à lire dans l'esprit des gens au simple contact de la peau) serve le bien et l'équité.

Elle a devancé les deux autres finalistes, Jocelyn Boisvert pour Les Moustiques (Soulières Éditeur) et Gilles Côtes pour 2099, le frère robotisé (Éditions du Phoenix), à l'issue d'un scrutin serré auquel ont participé 252 élèves du secondaire provenant de 12 écoles de différentes régions du Québec. Finaliste en 2006 lors de la première année du prix, Véronique Drouin compte depuis une production abondante et appréciée dans les genres de l'imaginaire dont le Prix jeunesse des univers parallèles témoigne aujourd'hui.